Archives de Tag: Centre Culturel Français

DOKU à Bagdad : Filmer la politique (5)

Un grand merci à tous nos traducteurs!
Ceux qui ont soutitré les films à Paris, en y passant parfois des nuits entières : Isis Plantier, Meriem Attaoui, Kabiba El Jermati et Mohamed Issa Ares.

Ceux qui nous ont permis de communiquer pendant le séminaire et les projections, à Bagdad: Mouayed Mehdy , qui avait déjà travaillé avec moi en 2001, et Moafak Yousuf.

Avant de partir, on traduit les films en Arabe: Isis Plantier

Mohamed Issa

…à suivre

Habiba El Jermati

Meriem Attaoui

DOKU à Bagdad: Filmer la politique (4)

Dernier jour de notre séminaire.

Un dernier tour de table...

Fulvia fait la rencontre de deux jeunes cinéastes qui ont réalisé trois court-métrages documentaires, sous-titrés en français!

Rasha et Ammar lui avouent que la présentation de DOKU en février 2010 leur a donné envie de faire des films. Ils ont alors acheté une caméra, il se sont initié au montage et, avec l’aide d’Ala, leur enseignante, ils ont soutitré leur travaux.

Que dire ? Chapeaux! On suivra avec intérêt votre carrière et on vous donnera volontiers un coup de main.

Fulvia et deux jeunes cinéastes: Rasha et Ammar

Rasha Jameel et Ammar Abd-el-Hadi: deux belles promesses

Le soir, nous sommes invité par Sammy Ketz dans un restaurant typiquement irakien (???). Fulvia commande des pâtes « Venice » au brocolis qui ne sont qu’un mirage, alors que Baudouin mange un plat original dont le nom italien (?) est « ossoco ».
Pour se faire pardonner l’assiette que Fulvia n’a pas reçue, on lui fait cadeau d’une pizza quatre saisons après le dessert. Inutile de dire qu’elle a grandement apprécié!

Baudouin et Sammy Ketz, directeur de l'AFP de Bagdad

DOKU à Bagdad:Filmer la politique (3)

L’après-midi, c’est l’heure de la séance publique dans la salle de cinéma du Centre culturel français. Une brève présentation des films et…une longue discussion au cours de laquelle l’assistance se partage en POUR et CONTRE.

Le verbe haut, notre public balance entre la polémique féroce – en fait les frais Mouamal Majeed, de Al Irakyia – et l’enthousiasme. On dirait qu’ici on ne peut parler d’un film sans passion ! (et souvent sans parti pris non plus, hélas)

Mouayed Mehdy, Fulvia, Jean-Michel Le Dain, Baudouin et Marco Nassivera: présentation des séances publiques

Haider - Al Forat TV - et Jean-Michel Le Dain, le Conseiller Culturel de l'Ambassade.





Les trois films présentés en séance publique ont un accueil très différent: le film de Robert Drew, CRISIS, étonne.  Dans la salle les spectateurs sont unanimes: jamais on ne pourrait faire un pareil film en Irak. S’ensuit un débat sur ce qu’est la démocratie.

LIVE FROM PALESTINE, du palestinien Rasheed Masharawi, est violemment contesté, pour des raisons qui ne paraissent pas strictement cinématographiques.

Le plus apprécié est le premier volet de L’ENFER DE MATIGNON, de Raphaëlle Bacqué et Philippe Kholy. Cela nous surprend mais à bien y penser, c’est le plus « carré » des trois documentaire et il séduit un public peu habitué à sortir de schéma rigides.

Moamal Majeed-Al Irakyia TV- répond avec aplomb aux critiques

On a mérité un peu de repos. Le soir, dîner à la Résidence, invités par l’Ambassadeur, Boris Boillon, qui gagne à être connu au delà des clivages politiques. Après un court instant de gêne, tout le monde se détend…La religion, la situation politique, l’art, les armes: on refait le monde, dans la nuit bagdadi, comme souvent il arrive quand le champagne et le vin sont de la partie, bien que les invités viennent d’horizon très différents (« des marchands d’armes et des marchands d’art »).

La soirée se termine par un café sur la terrasse, les fumeurs font enfin claquer leur briquet, dans un coin Fulvia se retrouve à parler des chrétiens d’Orient…Couvre-feu oblige, à dix heures on part avant que le carrosse ne se transforme en citrouille. C’est une soirée douce: nous aurions pu continuer jusqu’au matin, protégés dans ce cocon au coeur de Bagdad,  à parler du monde et de ses mystères.

DOKU à Bagdad: Filmer la politique (2)

Deuxième jour: présentation de différent types de films. Parmi nos stagiaires, c’est un peu la perplexité. Nos amis irakiens semblent avoir des règles assez strictes sur ce qu’est un documentaire à proprement parler. Valse avec Bachir provoque de longues discussions. Autour de la table ovale (eh oui!) on refait le film, les remarques ne sont pas forcément pertinentes mais elles nous apprennent à connaître notre public.

Par contre, quand Marco Nassivera parle du Web Doc sur Arte Reportage, l’ambiance devient soudain plus attentive et plus…sereine!

Champs: Marco  présente le Web doc sur ARTE
Contre-champs

DOKU à Bagdad: Filmer la politique (1)

Une nouvelle étape pour DOKU: un séminaire à Bagdad sur le thème « Filmer la politique » ouvert aux professionnels et aux indépendants. (Attention! En fin d’article, le programme en langue arabe).

Les travaux du séminaire

Nous sommes arrivés à Bagdad dimanche au petit matin, après e nuit de voyage et nous avons passé la journée à préparer le début des travaux avec Jean-Michel Le Dain,  Conseiller culturel de l’Ambassade de France; Ala, professeur universitaire de littérature française qui supervise toutes les activités du CCF;  Hassanien, féru de vidéo et de bien d’autres pratiques culturelles et artistiques. Il nous promet qu’il fera un film. Quand ? Nous verrons bien.

Le CCF de Bagdad

Mais voici le programme du séminaire, en français et en arabe.

FILMER LA POLITIQUE

Séminaire sur le documentaire politique présenté par Alterdoc-Ateliers de films documentaires.

Le séminaire est ouvert aux réalisateurs, producteurs et diffuseurs de films documentaires. Il a lieu au CCF de Bagdad du 13 au 15 décembre 2010.

Le nombre des participants est limité à 20 personnes. Les inscriptions se font sur étude des demandes envoyées au CCF de Bagdad et d’Erbil, les intervenants prenant en charge leur voyage et leur séjour à Bagdad.

Les séances de l’après-midi sont ouvertes à tous.

Les intervenants, Marco Nassivera (ARTE), Baudouin Koenig et Fulvia Alberti (Alterdoc) seront disponibles à la fin du séminaire, le jeudi 16 décembre, à rencontrer les réalisateurs et diffuseurs de télé qui le souhaitent et à visiter les chaînes qui en auront fait la demande.

Programme

JOUR 1 – Lundi 13 décembre 2010

10h-13h30

Présentation générale du contenu du séminaire par Alterdoc.

Il est souhaitable que les inscrits aient préparé d’avance des extraits des reportages et/ou débat télévisés qu’ils ont proposé au public lors de la dernière campagne des législatives (ou autre). Les participants seront invités à se présenter brièvement.

Qu’est-ce qu’un documentaire politique ?

M. Baudouin Koenig, réalisateur, présente les extraits qui seront projetés pour animer le débat :

-Extrait de l’entretien croisé entre Raymond Depardon et Christophe Otzenberger

-Extrait de 1974 : Journal de campagne de R. Depardon

-Extrait de La conquête de Clichy de C. Otzenberger

Débat et présentation d’extraits de films fournis par les inscrits (en DVD et, si possible, sous titrés en français)

13h30-14h30 Pause déjeuner

14h30-17h30

Projection de Crisis, de Robert Drew (Version anglaise sous-titrée arabe)

Débat avec le public et les réalisateurs inscrits au séminaire.

JOUR 2 – mardi 14 décembre 2010

10h-13h30

Documentaire politique : d’autres formes sont possibles.

Documentaire historique et utilisation des archives.

M.me Fulvia Alberti, présente

-Extraits de Grazie, Berlusconi de F. Alberti

-Extrait de Valse avec Bachir de Ari Folman

-Extrait de S21 de Rithy Panh

Débat et présentation d’extraits de films fournis par les inscrits (en DVD et, si possible, sous titrés en français)

13h30-14h30 Pause déjeuner

14h30-17h30

Projection de L’enfer de Matignon-Épisode ?, de Raphaëlle Bacqué et Philippe Kholy (Version française sous-titrée arabe)

Débat avec le public et les réalisateurs inscrits au séminaire.

JOUR 3 – mercredi 15 décembre 2010

10h-13h30

L’Irak vu d’ailleurs

M.Marco Nassivera, rédacteur en chef d’ARTE Reportage, présentera une série d’extrait de films produit pendant dix ans dans son émission. Il explorera ensuite le potentiel du Web documentaire, développé par ARTE (France et Allemagne).

Cette séance spéciale sera l’occasion, pour les professionnels irakiens, d’avoir un aperçu de ce que produit la télévision française et de ce que les chaînes attendent des réalisateurs et des producteurs.

Extraits :

-La mer sous embargo

-La jeunesse sous embargo

Débat et présentation d’extraits de films fournis par les inscrits (en DVD et, si possible, sous titrés en français) ayant un rapport avec le thème abordé dans cette séance.

13h30-14h30 Pause déjeuner

14h30-16h30

Projection de Live from Palestine de Rachid Masharawi (Version arabe)

Débat avec le public et les réalisateurs inscrits au séminaire.

16h30-17h30

Clôture du séminaire autour du verre de l’amitié

PROGRAMME EN ARABE:


يقدم كل من منظمة التيردوك والمركز الثقافي الفرنسي في بغداد
:

صناعة الافلام عن السياسة

كعنوان للحلقة الدراسية التي تنظمها التردوك- ورش الافلام الوثائقية، لبحث موضوع الافلام الوثائقية عن السياسة.
الحلقة التى ستقام في المركز الثقافي الفرنسي في بغداد من 13 ولغاية 15 كانون الاول 2010 ستستقبل المخرجين والمنتجين ومذيعي الافلام الوثائقية حيث سيقتصر عدد المشاركين على 20 شخصاً من الذين قدموا طلبات الاشتراك المرسلة الى المركز الثقافي الفرنسي في بغداد واربيل، وسيتحمل القائمون على الحلقة الدراسية نفقات سفرهم وإقامتهم في بغداد. ستكون فترة ما بعد الظهر مخصصة للجمهور.

بعد انتهاء الحلقة الدراسية يوم الخميس 16/12 سيكون كل من السيد ماركو ناسيفيرا (آرت) وبودوان كوينغ وفولفيا البيرتي على استعداد للالتقاء بالمخرجين وبمذيعي التلفزيون في حالة رغبتهم بذلك وكذلك زيارة القنوات التي ستقدم طلباً بهذا الخصوص.

البرنامج

اليوم الاول- الاثنين 13 /12/2010

من الساعة العاشرة صباحا ولغاية الساعة الواحدة والنصف

ستقدم التيردوك استعراضاً عاماً لمضمون الحلقة الدراسية.
من المفضل ان يهيىء المشاركون مسبقاً مقاطع من تقاريرهم و/ أو من النقاشات التلفزيونية التي قدمت للجمهور خلال جولة الانتخابات التشريعية الاخيرة ( او موضوعاً اخر). على المشاركين ان يعرفوا انفسهم بشكل مختصر.

ما هي صناعة الفلم الوثائقي عن السياسة؟
سيعرض المخرج بودوان كوينغ مقاطع من شأنها إثارة النقاش:
- مقاطع من لقاء بين ريمون ديباردون وكريستوف اوتسمبرجر.
-مقاطع من 1974: مذكرات حملة انتخابية ل أر ديباردون.
-مقاطع من نصر كليشي ل سي اوتسبيرجر.

نقاش وعرض مقاطع افلام يقدمها المشاركون ( دي في دي مترجمة الى الفرنسية ان أمكن)

- من الساعة الواحدة والنصف وحتى الثانية والنصف- استراحة/ غداء

- من الساعة الثانية والنصف ولغاية الساعة الرابعة والنصف : عرض فلم أزمات لروبرت درو ( النسخة الانكليزية، مترجمة الى العربية) نقاش مع الجمهور والمخرجين المشاركين في الحلقة الدراسية.

اليوم الثاني- الثلاثاء 14/12/2010

الساعة العاشرة ولغاية الساعة الواحدة والنصف

الفلم الوثائقي عن السياسة: أشكال اخرى ممكنة
الفلم الوثائقي عن التاريخ واستخدام الارشيف
ستقدم السيدة فولفيا البيرتي
- مقاطع من فلم غرازي، بيرلسكوني لفولفيا البيرتي
- مقاطع من فالس مع بشير ل أري فولمان
- مقاطع من أس 21 لريتي بانا

نقاش وعرض مقاطع يقدمها المشاركون ب (دى في دى مترجمة للفرنسية ان امكن)

- من الساعة الواحدة والنصف ولغاية الثانية والنصف – غداء

- من الساعة الثانية والنصف ولغاية الرابعة والنصف:

عرض فلم جحيم ماتينيون- مشهد؟ لروفائيل باكية وفيليب كولي( النسخه الفرنسية مترجمة للعربية)
نقاش مع الجمهور والمشاركين في الحلقة.

اليوم الثالث- الاربعاء 15/12/2010

الساعة العاشرة ولغاية الواحدة والنصف

العراق كما يراه الخارج
سيقدم ماركو ناسيفيرا رئيس تحرير( آرت روبورتاج ) مجموعة مقاطع من افلام انتجت خلال 10 سنوات في برنامجه وسيكشف بعدها قدرة الويب الوثائقي الذي طورته آرت (فرنسا والمانيا).
سيكون هذا العرض الخاص فرصة للمختصين العراقيين لتكوين فكرة عن ما ينتجه التلفزيون الفرنسي وما تنشده القنوات من المخرجين والمنتجين.

مقاطع:
-البحر في ظل الحصار
-الشباب في ظل الحصار
نقاش وعرض مقاطع من افلام يقدمها المشاركون ب( دى فى دى مترجمة الى الفرنسية ان امكن) شرط ان تكون متعلقة بموضوع العرض الخاص.

من الساعه الواحدة والنصف ولغاية الساعه الثانية والنصف/ غداء

من الساعة الثانية والنصف ولغاية الساعة الثالثة والنصف:
عرض فلم عش من فلسطين لرشيد ماشراوى (نسخة عربية)
نقاش مع الجمهور والمخرجين المشاركين في الحلقة الدراسية

من الساعة الرابعة والنصف ولغاية الخامسة والنصف:
اختتام الحلقة الدراسية

Les indispensables

Autrement dit: les traducteurs à l’honneur.

Baktyiar se repose

Nous entrons dans la phase finale de notre atelier, ce qui signifie que tous les « ours » doivent être traduit avant le 24 (J-2) pour faire les finitions et les soutitres.

Peyman

Où que le regard se pose, il y a Baktyiar qui dicte, Hanna qui tape, Amira qui s’isole avec ses écouteurs et Peyman, notre étudiant de français, qui ne s’attendait pas à faire un stage intensif de traduction quand il a répondu à notre appel.

Pause déjeuner pour Hanna

Que dire des maris et des femmes des traducteurs ? Alain se demande s’il va revoir un jour Hanna pour le déjeuner, Sonia accepte, apparemment de bon gré, l’absence du beau gosse qui est son mari. Mais à une condition: qu’il l’appelle littéralement jour et nuit.

Amira nous a rejoint pour la dernière ligne droite

ET, À L’HEURE DU DÉJEUNER

Un grand merci à la mère d'Aeub

Le Consul se joint à stagiaires et formateurs

Visionnage des « ours » (2)

Quelques images en avant-première, pour vous donner l’eau à la bouche…

Le roi d'Erbil (fait la fête)

Another Life (le contrebandier joue sa vie)

Guérisseurs (et médecins!)

Les larmes d'Eva

Premier visionnage pour Soran

Cri silencieux (le feu qui détruit)

Les "paresseux"