Etre cinéate kurde aujourd’hui

Les films « DOKU » à l’honneur au


8 ème festival « PROVENCE TERRE DE CINEMA »

Nouveauté : le Festival, Provence Terre de Cinéma invite désormais un pays. Cette année, en partenariat avec la Faculté de Cinéma d’Aix en Provence,nous nous interrogerons sur ce que signifie être cinéaste kurde aujourd’hui. Programmation et débats en collaboration avec : Pascal Cesaro, Professeur de cinéma à l’Université de Provence & le réalisateur Baudouin Koenig, qui grâce à lacréation d’AlterDoc (une ONG audiovisuelle) a pu initier et  travailler aux  tournages deplus de 20 films documentaires kurdes parmi lesquels nous avons élaboré la programmation.

14h00 Séance documentaires kurdes

La prison rouge d’Ismaeel Omar Ali – 18 mn

La double vie de Rarkhar d’Hushyar Darweshyan -15 mn

Taha de Ata Usman – 23,45 mn

Snur de Mariwan Rauf et Alan Jala – 26 mn

16h30 Un temps pour l’ivresse des chevaux

Réalisé par Bahman Ghobadi
Drame – 1H20 min- 2000

Au Kurdistan iranien, les enfants d’une même famille vivent en subvenant seuls a leurs besoins. La soeur aînée accepte d’épouser un irakien, en échange du financement de l’opération qui sauverait la vie de son petit frère.

Du 25 au 28 mars 2010 à Rousset
http://www.filmsdelta.com/index.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s