La magie ou la science ?

Après avoir effectué tous les rendez-vous individuels avec les 15 réalisateurs nous nous réunissons dans la grande salle du Centre culturel français pour regarder un premier bout à bout issu du projet de Star qui est en avance sur tous les autres stagiaires puisqu’il a déjà tourné deux séquence de son film.


Son projet pose la question de l’intérêt des guérisseurs dans la société kurde d’aujourd’hui face aux progrès de la médecine. L’enquête nous amènera des urgences d’Erbil à la campagne et l’on passera ainsi d’un jeune médecin urgentiste à un vieux guérisseur qui s’occupe aussi bien des animaux que des hommes.
Finalement le réalisateur semble vouloir confronter ces deux cultures, sans chercher à prendre parti.


La discussion qui suit la projection soulève la question de la différence de mise en scène entre la séquence sur les guérisseurs et celle sur les docteurs. Ce qui fait dire à certains stagiaires que le film porte mieux la cause des guérisseurs que celles des docteurs.
Nous convenons aussi avec Star que d’une part il manque le point de vue des malades et que d’autre part les questions sociales et économiques ne sont pas réellement évoquées (liste d’attente interminable pour accéder à un médecin, prix élevé des consultations …).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s