C’est une poupée…qui pleure

Hanna  Sailler,  en plus d’être notre interprète, est enseignante de français à l’Université de Salahadyn. Elle tente d’introduire des méthodes d’enseignements originales poussant notamment ses élèves à utiliser la vidéo.

L’un de ses « disciples » de quatrième année, Peyman Abdulrahman, nous apporte un soutien précieux pour la traduction, notamment lors des rendez-vous avec les équipes de réalisation. Au cours d’une discussion, il nous montre un court-métrage qu’il a réalisé cette année avec ces camarades de l’université (à noter: le cameraman de son film est Soran Qurbani, qui suit actuellement Doku4).

Ce film d’amateur, tourné en langue française, raconte l’histoire d’un jeune père obligé de travailler avec des terroristes pour faire survivre sa famille. Les acteurs ne sont pas en playback!

Et, le soir venu…

Doku 4 à la Taverne Allemande

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s