Jean-Marie s’attaque aux ours

Jean-Marie a rejoint Doku 4. Pour fêter dignement cet événement majeur, Taverne Allemande et musique disco dans ce qu’on a surnommé, entre nous, « Le Select ». On fait la queue, dans la nuit, pour avoir le privilège de pénétrer dans le repaire des Américains à Ainkawa. C’est long et c’est sinistre. Un garde armé fait rentrer les chanceux qui sont en liste d’attente un à un (nous avions prévu le coup) mais pour notre deuxième monteur il faut bien faire des sacrifices. Les appareils photos sont réquisitionnés à l’entrée.

Après un jeu de piste à travers d’énormes générateurs ronronnant, nous pénétrons dans le saint des saints: mauvaise copie de Barbies qui se déhanchent dans une salle enfumée tandis que Ken(s) et Musclor(s), au milieu d’une faune interlope , chancèlent aux abords d’une piscine marécageuse.

Ainkawa, la ville chrétienne

La lune a disparu, les étoiles sont tristes, on boit un dernier verre et on rentre à trois heures du matin.

Jean-Marie commence son travail aujourd’hui, frais et dispo. Après la tournée des rushes et des « ours » avec Alice,  il rencontre Mariwan, notre troisième monteur. Aujourd’hui tout le monde est au rendez-vous, sauf Soran, qui termine son tournage à Ranyia, et Jamal, dont on espère qu’il n’est pas en prison quelque part à côté de la frontière iranienne, où il est en train de filmer la contrebande d’alcool. Karemok, fidèle au poste, est resté vissé à son écran toute la nuit: il aimerait bien tourner trois films en 15 jours et rentrer dans le Livres des Records.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s