DOKU à Bagdad: l’Achoura

Un tout petit pénitent: l'apprentissage de la culpabilité

Dixième jour de l’Achoura, fête sainte des Chiites, nous nous rendons au Mausolée du septième Iman, dans le quartier de Kadhimiya. L’abaya noire est de rigueur pour Fulvia, qui n’aura pas accès au mausolée de toute manière. Elle se souvient: à Qom, en Iran, elle n’avait pas eu autant de contraintes, bien que ça paraisse étonnant. Ceci la laisse songeuse.

 

Une fête qui n'est pas que folklorique

 

Préceptes de mode et de morale

2 réponses à “DOKU à Bagdad: l’Achoura

  1. Encore une fois bravo les amis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s